Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 08:24

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Ce dossier est l’occasion une nouvelle fois d’attirer votre attention sur la dégradation des finances de notre collectivité et donc sur l’urgence de prendre des mesures pour réaliser rapidement des économies de structures.

En effet, deux tendances lourdes se dessinent concernant la dette de notre collectivité.

Tout d’abord, le Conseil général s’endette chaque jour un peu plus. Sur l’année 2013, l’encours de la dette a augmenté de 41 M€ pour atteindre 546 M€.

Ce sont évidemment des sommes importantes et qui suscitent l’inquiétude dans la mesure où la durée de vie moyenne de la dette départementale est au-dessus de la moyenne des autres départements avec 8,9 années contre 7,6 années.

La deuxième tendance lourde traduit les difficultés de notre collectivité à assurer son fonctionnement quotidien.

En 2013, le Département a du ouvrir deux lignes de trésorerie à hauteur de 40 M€. Ces lignes ont été ouvertes, et le Département les a activées pour faire face à l’insuffisance de disponibilités à court terme.

Rappelons qu’en 2012, aucune ligne de trésorerie n’avait été ouverte. En 2011, première année de votre mandat, Monsieur le Président, deux lignes avaient été ouvertes pour 45 M€ mais aucun tirage n’avait été effectué sur ces dernières.

On voit donc aisément que la situation du Département se dégrade, qu’elle n’a aucune raison de s’améliorer (au regard de la situation économique et des décisions de l’État) et qu’à présent, les économies ne sont plus une option, mais bien une obligation.

Il est donc temps de faire des choix courageux pour assurer la pérennité de notre fonctionnement et permettre à notre collectivité d’honorer ses engagements en interne bien sur auprès de nos agents mais également auprès de nos partenaires qui subissent régulièrement les retards de paiement du Département.

Je vous remercie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44
commenter cet article

commentaires