Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 08:41

Le décret relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires a été publié le 26 janvier 2013 au Journal Officiel.

En Loire Atlantique, seules 17 communes sur 203 disposant d’une école publique, ont décidé d’appliquer cette réforme à la rentrée de septembre 2013. A la rentrée de septembre 2014, toutes les communes passeront à 4 jours et demi de classe par semaine. Le nouveau ministre de l’Éducation tout en maintenant cette réforme a permis le regroupement des ateliers péri éducatifs sur une même demi-journée.

Il n’en reste pas moins que de nombreuses oppositions persistent tant sur le bien-fondé de cette réforme, que sur son coût pour les familles et les collectivités.

Pour la seule commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, cette réforme représente un coût en année pleine de 263 205 € pour les seules écoles publiques dont 150 000 € à la charge de la commune. Si l’enseignement privé décidait de mettre en œuvre cette réforme, ce sont près de 400 000 € qui resteraient à la charge de la commune sans les aides de l’État et de la CAF.

Aussi, Monsieur le Préfet :

  • Pourriez-nous nous indiquer le coût total de cette réforme en Loire Atlantique, les aides que l’État a apporté en 2013 et son coût pour 2014 ?
  • Pourriez-vous nous préciser comment l’État entend compenser financièrement à compter de 2014 le surcoût de cette réforme pour les communes ? Notamment pour les plus petites qui n’ont pas les moyens humains nécessaires et très peu de marges de manœuvre financière.
  • Pourriez-vous nous assurer de la pérennité des aides de l’État ? Ou seront-elles amenées à diminuer voire à disparaître dans les années à venir ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44
commenter cet article

commentaires