Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 18:30

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Avant de revenir au nom du Groupe, dans un second temps et pour ne pas mélanger les interventions, de manière plus globale sur l’échec de la politique menée pour l’habitat depuis des années, je souhaiterais attirer votre attention sur une action précise qui coûtait 75 000 euros par an et dont l’abandon en 2011 commence à avoir des conséquences désastreuses.

Comme Françoise VERCHERE, c’est un de nos rares points communs, c’est aujourd’hui ma dernière session budgétaire et je formule le vœu sincère, en dehors de tout esprit polémique, que vous restauriez, aujourd’hui, l’aide départementale au traitement des termites qui avait un quadruple effet positif :

  • Un effet de levier puisque l’aide départementale était liée à une participation communale
  • Une garantie de qualité puisqu’elle imposait des entreprises qualifiées dans un domaine où il y a beaucoup trop d’abus
  • Une action d’information fiable
  • Un effet déclaratif utile pour mieux connaître et circonscrire les secteurs affectés.

Pour 75 000 euros, c’était d’un bon rapport.

Notre collectivité intervient pour des montants beaucoup plus importants pour circonscrire les espèces végétales invasives comme la jussie.

Préserver la nature c’est bien, et je souscris à cette action.

Nous intervenons, également, au-delà de nos strictes obligations légales dans le cadre de la démoustication et dans bien d’autres domaines. Les termites sont une autre forme de fléau invasif.

Avec la crise, le manque de moyens de certains propriétaires occupants conduisent malheureusement quelques uns à privilégier certaines solutions low-cost non homologuées, à cacher la contamination avec les conséquences que l’on imagine pour le voisinage, ou à s’endetter pour des travaux lourds.

C’est une forme d’action sociale liée à l’habitat que je vous demande de rétablir. Si vous estimez que certains propriétaires ont les moyens de faire face, alors pourquoi pas, assujettissez cette aide à un plafond de revenu.

Monsieur le Président, le rapport qui nous est proposé prévoit dans son chapitre III des aides pour favoriser la rénovation des logements privés sous certaines conditions.

Je vous demande, aujourd’hui, de rendre le traitement contre les termites éligible à ce chapitre.

Je souhaite sincèrement une réponse positive à cette demande.

Je vous remercie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44
commenter cet article

commentaires