Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 16:09

Gérard ALLARD, Maire de Rezé, a vivement critiqué la décision de nommer Pascal BOLO à la Présidence du MIN.

Les arguments évoqués par Johanna ROLLAND, Présidente de Nantes Métropole sont en parfaite contradiction avec les expressions publiques de Philippe GROSVALET, Président du Conseil Départemental.

En effet, après le renouvellement de l’Assemblée départementale et au moment de procéder à la désignation des représentants du Département au Conseil d’Administration du MIN, Rodolphe AMAILLAND, Conseiller Départemental de Vertou était intervenu pour demander une représentation du Groupe Démocratie 44 au sein de cette instance.

En effet, la SEM du MIN, détenue à parts égales par le Département et par la Métropole (et la Caisse des Dépôts), a toujours été présidée par un Conseiller Départemental.

Dans sa réponse, Philippe GROSVALET a expliqué que la prise de participation du Département à la SEMMIN était une survivance du passé, et qu’au regard des enjeux du déménagement du MIN à Rezé et de l’aspect métropolitain du projet, le Département ne revendiquerait plus la présidence du MIN.

En nommant Pascal BOLO, ce n’est bien sur pas le Conseiller Départemental qui prend la présidence du MIN mais bien l’adjoint nantais et vice président de Nantes Métropole qui pilote le dossier du déménagement et les négociations avec les entreprises.

De l’intérêt du cumul des mandats !

Gatien Meunier, Président, et les élus Démocratie 44 dénoncent une nouvelle fois le refus du Département de désigner un élu minoritaire au MIN. Ils rappellent également leur très vive inquiétude découlant d’une gestion très opaque de cette structure. Ils regrettent enfin qu’une nouvelle fois le Président du Conseil Départemental laisse la Présidente de la Métropole lui dicter ses choix et ses décisions.

Communiqué diffusé le 13/05/2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44
commenter cet article

commentaires