Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 14:57

André Trillard, Président, et les élus du Groupe Démocratie 44, groupe rassemblant les élus de la droite républicaine, du centre et des sans étiquettes, s’inquiètent de l’évolution donnée à la politique tarifaire des transports Lila mise en œuvre par la majorité départementale.

 

En effet, la majorité du Conseil général a décidé d’augmenter à nouveau les abonnements mensuel et annuel des transports Lila.

 

Ainsi, à compter du 1er septembre 2013, l’abonnement annuel passe de 612 € à 634 €. L’abonnement mensuel passe lui de 66 € à 68€. Le ticket à l’unité passant de 2,30 € à 2.40 € par trajet.

 

Rappelons que cette hausse fait suite à une augmentation au 1er septembre 2012. À l’époque, l’abonnement mensuel était passé de 55 € à 66 € et l’abonnement annuel de 510 € à 612.

 

Rappelons également, qu’une hausse avait déjà été infligée aux usagers au 1er septembre 2011. L’abonnement mensuel était passé de 50 à 55 € et l’abonnement annuel de 485 à 510 €.

 

Ainsi en 3 ans, l’abonnement annuel aura augmenté de plus de 30%.

L’abonnement mensuel aura grimpé de 23.6% et le ticket unitaire de 20%.

 

À l’heure du développement durable alors qu’il faudrait promouvoir les transports collectifs, il est contre-productif d’augmenter aussi fortement les tarifs des transports en commun.

 

Pour les élus Démocratie 44, une politique moderne des transports en commun repose sur l’incitation à l’utilisation des transports propres notamment pour les usagers quotidiens que sont les salariés et les étudiants.

Il va de soi qu’un tarif trop élevé n’est pas la meilleure façon de réduire la place de la voiture particulière dans les déplacements journaliers et rend illisible une politique de transports en commun.

 

Les classes moyennes et les personnes en difficulté sont les victimes d’une telle politique. Cette augmentation n’est ni juste, ni équitable.

 

L’argument développé par l’exécutif du Conseil général reposant sur une augmentation liée aux évolutions tarifaires des réseaux urbains, n’est pas recevable.

Le Conseil général explique donc que la hausse est indispensable pour suivre la politique menée par Nantes Métropole qui n’a cessé d’augmenter les tarifs de la TAN depuis 2008 (+31% en moyenne).

 

Ceci n’est pas acceptable, car chacun sait que si le réseau Lila s’est développé, augmentant très fortement sa fréquentation ces dernières années, c’est grâce à une politique tarifaire raisonnable. Suivre le mauvais exemple de la Communauté urbaine de Nantes n’amènera rien de positif.

 

Les élus Démocratie 44 demandent donc un retour à la raison et une stabilisation dans le temps des tarifs des cars Lila. C’est le seul moyen de promouvoir les transports en commun et de permettre une offre alternative intéressante face à la voiture.

 

Enfin, la Gauche doit cesser d’augmenter sans cesse impôts, taxes et tarifs pour compenser son incapacité à réaliser des économies.

 

Communiqué diffusé le 30/08/2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44 - dans Communiqué de Presse
commenter cet article

commentaires