Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 08:50

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

Le Groupe Démocratie 44 avait voté en faveur de la construction de ce nouveau collège au BP 2011, conscient des enjeux sur cette partie du territoire départemental.

 

Aujourd’hui, vous proposez de recourir à un marché de conception-réalisation pour construire ce collège au type modulaire.

 

Cette proposition appelle plusieurs observations et plusieurs interrogations de notre part.

 

Tout d’abord, la notion de modulaire nécessite d’être explicitée, détaillée, précisée, pour que chacun comprenne bien de quoi il retourne.

 

Nos interrogations portent également sur le niveau de confort, sur le respect des normes environnementales, notamment en matière d’énergie, de tels modulaires ?

 

Ensuite, s’agissant d’une nouveauté, nous nous interrogeons sur le respect de l’enveloppe prévisionnelle votée par notre Assemblée pour 15,5 M€. Sera-t-elle respectée ou, la nouveauté ayant toujours un coût, allons nous déraper ?

 

Sommes-nous face à une nouvelle politique départementale ou face à un simple essai ? Demain, lorsque nous déciderons de construire un nouveau collège, sera-t-il construit au type modulaire ou en dur ? Il s’agit évidemment d’une question importante.

 

 

Ensuite, cette originalité interpelle. Vous expliquez le recours au modulaire par votre volonté de pouvoir utiliser ces bâtiments dans d’autres points du département pour faire face à une augmentation des effectifs à un moment précis dans un secteur précis.

 

J’entends cet argument et en même temps, chacun sait d’ores et déjà que ce futur collège, en raison du dynamisme du vignoble, de la saturation des collèges environnants, ne connaîtra pas de diminution de ces effectifs. Bien au contraire, il y a de fortes chances pour qu’ils augmentent chaque année.

La construction de type modulaire est-elle réellement justifiée dans la mesure où les modulaires ne pourront servir dans d’autres points du département ?

 

 

Enfin, ceci pose la question du dimensionnement du collège. Faut-il se contenter d’un collège 500, extensible à 600 ou dès aujourd’hui prévoir un collège plus grand. La situation du collège de Ligné, mon collègue Maurice Perrion aura l’occasion d’y revenir, doit nous servir d’exemple.

 

Devant ces interrogations et ces doutes, nous nous abstiendrons sur cette délibération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44 - dans Interventions au Conseil général
commenter cet article

commentaires