Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 12:48

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

Dans cette politique de l’habitat, je note de très bonnes intentions. Cependant, je souhaiterai d’avantage d’engagements et de moyens vis-à-vis de certains publics que sont les jeunes, les personnes âgées, les personnes handicapées ou à mobilité réduite.

 

Retenons ce chiffre : près d’un tiers de nos habitants de Loire-Atlantique vit seul et beaucoup de ces publics que je viens de citer en font partie, et notamment les jeunes qui doivent être une cible prioritaire de notre politique de l’habitat compte-tenu pour beaucoup de leur précarité.

 

Nous devons aussi augmenter nos efforts en termes d’accessibilité. Un exemple : nous construisons sur ma commune du Landreau un bâtiment avec un pôle médical et neuf logements à loyers abordables dont huit à l’étage, sans ascenseur, celui-ci ayant été refusé pour répondre à la rentabilité; Ni nos personnes âgées, ni des personnes en situation de handicap ne pourront prétendre à occuper ces logements et c’est très dommageable, également très dommageable pour la mixité.

 

Il y a quelques jours à Vallet, une conférence sur les violences faites aux femmes a mis en lumière les difficultés par manque de logements d’urgence dans les communes pour accueillir ces femmes en danger et en grande difficulté, souvent avec des enfants à sécuriser.

 

Je pense, également, à nos personnes âgées qui vivent seules en milieu rural, souvent modestement avec une retraite de 750 euros par mois. Les besoins sont importants en rénovation de l’habitat, en matière sanitaire, de précarité énergétique ou d’aménagements pour un maintien à domicile fortement souhaité.

 

Veillons à accompagner encore mieux toutes ces personnes dans notre politique de l’habitat.

 

Je vous remercie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44 - dans Interventions au Conseil général
commenter cet article

commentaires