Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 18:49

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

Je souhaite m’exprimer sur le sujet des assistants maternels de notre Département. Je vois avec inquiétude la baisse du budget alloué au soutien à la petite enfance -21,88 % et les répercutions que cela aura sur nos assistants maternels. Ils exercent un métier difficile et accomplissent un travail souvent de qualité sur nos territoires.

 

Je suis interloqué par cette baisse, alors même que ce dossier est une compétence obligatoire et que la population se plaint du manque de personnes compétentes pour garder leur enfant.

 

Diminuer nos participations sur l’agrément, la formation et l’accompagnement des assistants maternels et réduire la voilure sur les créations de places dans les différents modes d’accueil de la petite enfance ne nous semble pas pertinent.

 

Le défi que nous devons relever est bien celui d’apporter de nouvelles solutions aux jeunes couples, aux familles, qui veulent à la fois pouvoir trouver des solutions de garde adaptées à leurs besoins et poursuivre une activité professionnelle.

Notre responsabilité est de participer activement à l’atteinte de cet équilibre.

 

Il faut donc continuer à les soutenir et faciliter la mise en pratique de cette activité professionnelle, car elles sont l’un des maillons du dynamisme de nos familles sur le territoire départemental. Et cette baisse est un mauvais message pour cette profession.

 

Je voulais vous alerter aussi sur le fait que les assistants maternels sont souvent déstabilisés lors de la visite de certains travailleurs sociaux. De nombreux rendez-vous et suivis ont été mal vécus par les assistants maternels et ils dénoncent une pression excessive de la part de certains de ces professionnels. Souvent isolés, ils demandent à être accompagnés par une autre personne lors de la visite du travailleur social, qui pourrait être, lui aussi, accompagné.

 

Enfin, je voulais savoir où en était l’envoi de la liste des assistants et accueillants familiaux du département à l’Union des Associations des assistants familiaux et assistants maternels de Loire Atlantique (UDAAFAM) et où en était la demande d’obtention de stagiaires ou d’une personne référente affectés au suivi et au soutien des MAM (Maisons d’Assistantes Maternelles) et des professionnels y exerçant.

 

Nous devons resserrer nos liens avec cette profession qui, de fait, souffre d’un manque de reconnaissance et d’isolement dans leur activité professionnelle. Dès lors, un partenariat plus rapproché avec les associations représentatives serait, il me semble, un gage de reconnaissance et d’incitation à exercer ce beau métier dont nous avons réellement besoin …

 

Le budget qui nous est présenté ne semble pas aller dans ce sens.

 

Je vous remercie

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44 - dans Interventions au Conseil général
commenter cet article

commentaires