Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 08:07

Monsieur le Préfet,

Monsieur le Président,

Chers collègues,

 

J’ai bien noté que l’un des principaux objectifs de cette réforme territoriale était, je cite, de : « réduire fortement les inégalités démographiques entre les cantons », comme cela est rappelé dans votre rapport, Monsieur le Président.

 

Mais alors, pourquoi remplacer une inégalité par une autre ? Car, au-delà des intentions, aussi louables soient-elles, il y a les faits et les moyens d’y parvenir.

 

Les faits se caractérisent, par une absence de concertation, car même si aujourd’hui, nous ne représentons pas la majorité, nous aurions pu être associés à la concertation et apporter notre contribution à cette réforme territoriale dont les choix seront déterminants pour l’avenir de notre département. En outre, ce manque de considération à l’égard des élus que nous sommes, vaut également à l’égard des populations que nous représentons.

 

S’agissant des moyens. Cette deuxième observation est le corolaire de la précédente. En effet, comment, lorsqu’on découvre ce redécoupage, ne pas s’interroger sur la volonté réelle des initiateurs de ce projet.

 

En effet, Monsieur le Préfet, cela vous a été rappelé dans un courrier en date du 28 octobre dernier. Nous constatons de nombreuses anomalies :

 

-         Le projet créé un déséquilibre entre les métropoles de Nantes et St. Nazaire et le reste du territoire, favorisant de manière flagrante les territoires urbains.

-         Ainsi, le poids politique des territoires ruraux sera fortement limité alors que ces territoires représentent le plus grand nombre de communes et recouvre la plus grande surface géographique du département.

-         Par ailleurs, il est loin de faire des économies puisqu’il créé de nouveaux élus.

-         Mais surtout il réduit mécaniquement la représentation de la droite et du centre au sein de notre assemblée. Ce procédé est pour le moins peu démocratique.

 

Enfin, bien que peu concerné sur le territoire de mon canton, sauf à déborder sur l’océan et recevoir les foudres de la déesse Amphitrite …je me dois de m’associer à mes collègues pour soulever, entre autres, deux anomalies flagrantes. Il s’agit des cantons de Saint-Brévin et d’Orvault, c'est-à-dire ceux de mes collègues Yannick HAURY et Joseph PARPAILLON pour lesquels je vous demande de revoir la copie, comme je l’ai dit plus haut, sauf à vouloir modifier le poids politique de ces cantons, mais là la manipulation est trop flagrante pour rester en l’état.

Je crois savoir qu’elle soulève déjà un certain émoi dans la population.

Monsieur le Préfet, ne peut-on pas revoir les deux points choquants, les incohérences, car il n’est pas impossible que ce vérifie le vieux diction de « l’arroseur/arrosé » … aussi, je vous demande instamment de bien vouloir examiner nos propositions afin qu’une véritable concertation s’établisse et permette d’apaiser ces tensions inutiles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Démocratie 44 - dans Interventions au Conseil général
commenter cet article

commentaires